Envisageons la mobilité de demain

Le jeudi 7 décembre 2017, le Syndicat mixte du SCoTAM et Metz Métropole, accompagnés par l'Aguram et le Cerema, ont présenté les premiers résultats de l'Enquête Déplacements Grand Territoire à l'occasion de la conférence Envisageons la mobilité de demain qui a réuni une centaine de particitpants à la Chambre des métiers de la moselle.


Plusieurs interventions sont venues enrichir le débat sur la question de la mobilité.

Consultez le programme de la matinée


Avec quels modes se déplacent les habitants du SCoTAM ?

  • 60 % en voiture : un usage prépondérant, mais pas de monopole
  • 31 %  à pied : un mode très important souvent sous-estimé par les politiques publiques
  • 7 % en transports collectifs : des pratiques diversifiées à encourager
    Pour les déplacements vers le cœur d’agglomération, la part des transports collectifs urbains Le Met’ atteint 22 %

Pour quels motifs ?

  • Trois motifs de destination dominent : loisirs (23 %), achats (21 %) et travail (20 %)
  • Une évolution marquante des modes de vie : les loisirs, premier motif de déplacement

Sur quelles distances ? Beaucoup de déplacements courts et en voiture.

  • Les déplacements très courts (1 km ou moins) : 1/3 des déplacements dans le SCoTAM. 1/4 d’entre eux est effectué en voiture : un potentiel de report vers la marche ?
  • Les déplacements courts (3 km ou moins) : 55 % des déplacements. Près de la moitié d’entre eux réalisés en voiture : un potentiel de report vers le bus ou le vélo ?

Des mobilités quotidiennes qui fonctionnent à l’échelle du bassin de vie

Parmi les 1,32 million de déplacements quotidiens effectués par les habitants au sein du SCoTAM, 85% sont internes aux intercommunalités et 15% sont des flux d'échanges entre elles.

 

Retrouvez les premiers résultats de l'Enquête Déplacements Grand Territoire :

Portrait du SCoTAM.pdf

Portrait de Metz Métropole.pdf

Les chiffres-clefs.pdf


 

 


« Retour