Territoire

Le Schéma de Cohérence Territoriale de l’Agglomération Messine (SCoTAM) concerne un vaste territoire de 1 762 km2, couvre  225 communes regroupées en 7 intercommunalités et concerne 411 695 habitants. Jouxtant la Meuse et la Sarre, il s'étire de Mandres-aux-Quatre-Tours, au sud-ouest, à Berviller-en-Moselle, au nord-est, en passant par l'agglomération messine.

cartographie SCOTAM

 

Situé au coeur économique de la Lorraine, le territoire du SCoTAM occupe une position centrale intéressante, proche de trois pays européens, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, où travaillent chaque jour 84 000 frontaliers lorrains. Il jouxte « la dorsale européenne » (un couloir fortement urbanisé qui s’étend de Londres à Milan en passant par le Bénélux, la Ruhr et la vallée du Rhin), peuplée de 70 millions d’habitants, où la production de richesses et les flux sont les plus importants en Europe.

Il est traversé par de grands axes de transport de voyageurs et de fret et dispose d’un réseau d’infrastructures diversifié et complet : deux autoroutes, une ligne TGV est-européen, un aéroport régional, et la Moselle canalisée qui offre un accès direct aux grands ports de la Mer du Nord.

 

 

Un territoire à la confluence des paysages

 

 


Le territoire du SCoTAM est structuré par cinq grandes unités paysagères :

 

  • Le pays haut : vaste étendue de champs ouverts, au relief peu marqué, il est toutefois creusé par quelques vallées, notamment celle de l'Orne. Berceau des anciennes activités minières et sidérurgiques, cette dernière est étroite, présente des versants boisés et forme un long ruban urbanisé orienté est-ouest perpendiculairement aux côtes de Moselle.

 

  • Les côtes de Moselle : secteur de relief très marqué au faciès largement boisé, les côtes comprennent de nombreux vallons encaissés creusés par les ruisseaux (ex : Rupt de Mad, Gorzia) ainsi que d'admirables points de vue tels ceux offerts par le Mont Saint Quentin.  L'urbanisation s'est développée sur les  flancs des coteaux. En avant des côtes, au sud, les buttes témoins ponctuent le paysage de leurs sommets arrondis. Au nord, le plateau alluvial vient assurer la transition avec la vallée de la Moselle.

© Metz Métropole

 

  • La vallée de la Moselle : organisé autour de la rivière éponyme, il s'agit d'un espace densément urbanisé, concentrant infrastructures de transports, habitats, activités industrielles et commerciales. Le tissu urbain est quasi continu au cœur du SCoTAM, voire au-delà jusqu’à Thionville. L'exploitation de nombreuses gravières renforce la présence de l'eau dans le paysage.

© G.Voinot Metz Métropole      © P.Gisselbrecht Metz Métropole

 

  • Le plateau lorrain versant Rhin : territoire dévolu à l'agriculture, parcouru de vallées ouvertes et présentant des reliefs en pente douce accueillant quelques boisements. Le plateau offre, par endroit, de très larges perspectives paysagères et accueille l'aéroport Metz-Nancy-Lorraine ainsi que le Plateau de Frescaty (ancienne base aérienne militaire en cours de reconversion). La vallée de la Seille, très discrète, se caractérise par les prairies qu'elle accueille, tout comme les vallées des Nied (Française, Allemande et Réunies). Exception au sein de ce relief ondulé, la Faille de Failly correspond à une rupture géologique et forme un coteau à fortes pentes.

 

  • La vallée de la Canner et environs : zone très vallonnée aux coteaux parfois abrupts présentant d'imposants massifs boisés. Riche de son patrimoine bâti, d'une mosaïque de cultures, prairies et vergers complétant les grands boisements, de la présence de la Canner et de ses nombreux affluents, la vallée a conservé un aspect pittoresque peu modifié et de qualité.

 

 

 

Deux autres unités paysagères viennent effleurer le périmètre du SCoTAM :

 

  • La plaine de la Woëvre sur la frange ouest du SCoTAM : plaine agricole, argileuse et humide, au relief très peu marqué.  Les cultures occupent principalement  les rides, les prairies se situent dans les infléxions, l'ensemble est ponctué d'étangs et de forêts humides.

  • Le Warndt à l'extrémité est du SCoTAM : dépression en contrebas du plateau, urbanisée en son centre et associée à un talus où la forêt est omniprésente. Correspondant à un ancien bassin minier, le Warndt se situe sur la frontière franco-allemande, à cheval sur le département de la Moselle et le Land de Sarre.

Le territoire du SCoTAM est ainsi directement concerné par 7 unités paysagères et ses points hauts offrent des perspectives visuelles sur nombres d'unités paysagères alentours. Une caractéristique territoriale dont il convient de prendre la mesure !